25 novembre 2017 - "Mistral, j'y ai habité..."
Evénement mémoire organisé par le Cohamis, Union de quartier Mistral.

Développée depuis la fin des années 1940, la cité Mistral de Grenoble est riche d’une histoire marquée par la mixité sociale. Comme la plupart des quartiers populaires classés aujourd’hui zones sensibles, elle fait l’objet d’un projet de rénovation urbaine.
L’Union de quartier (Cohamis), menée par son président Karim Kadri, travaille dur pour maintenir le lien social et le vivre-ensemble. Avec les différents acteurs socio-culturels de Mistral, le Cohamis a mis en place cette journée qui rend hommage à l’esprit d’un quartier sexagénaire, emblématique de la politique urbaine grenobloise.

Karim Kadri (Cohamis) et Emeric Poncet (La Métro), à propos de la manifestation et du quartier Mistral.

Des écoliers rêvent le Mistral de demain... - Groupe de CM2 de l'école Anatole France, et la directrice de l'établisement.

Brahim Rajab, directeur du Prunier sauvage, lieu culturel investi dans l'amélioration du quartier Mistral.

Hassen Bouzeghoub, directeur du Plateau, équipement pluridisciplinaire du quartier Mistral.

Thouraya Saïd, étudiante qui porte un projet d'échanges solidaires sur le quartier Mistral.

Emilie Chalas, députée LREM de l'Isère, et Karim Kadri, du Cohamis.

Nadia Kirat, conseillère départementale du canton 1, dont le quartier Mistral fait partie.